Tous les articles par biblio

LE PRINTEMPS DES POÈTES

La Bibliothèque s’associe à la manifestation nationale qui aura lieu en mars – avec un temps fort autour du week-end du 19 et 20 mars – le Printemps des Poètes.
À cette occasion, nous offrirons durant une semaine de courts poèmes joliment imprimés à toute personne qui franchira le seuil de notre bibliothèque, mais aussi aux passants, aux habitants du quartier, etc… N’hésitez pas, par la suite, à nous les réclamer si vous nous avez manqué !

L’AFRIQUE DANS LA LITTÉRATURE

L’Afrique dans la littérature : tel est le thème de notre prochain café littéraire, qui aura lieu le lundi 11 avril à 14h dans notre bibliothèque.
À l’heure où le prix Goncourt a été attribué à un auteur sénégalais, Mohamed Mbougar Sarr, un siècle après le prix Goncourt de René Marran pour Batouala, nous voulons faire connaître toute la richesse et le dynamisme de cette littérature.
Nous vous présenterons donc plusieurs romans, parus récemment, dont le cadre est celui de différents pays africains.
À cette occasion et durant toute la semaine, l’aquarelliste Hélène Couillaud exposera ses  magnifiques paysages d’Afrique.

Ne T’arrête pas de courir

 

Toumany Coulibaly est un sportif de haut niveau, en prison pour braquage.Mathieu Palain est journaliste et romancier.

Ce livre , c’est le récit de leur rencontre : chaque mercredi, pendant deux ans, ils se retrouvent de chaque côté du parloir de la prison. Mathieu Palain, qui s’est beaucoup intéressé au milieu carcéral, cherche à comprendre : pourquoi cet athlète hors normes ne peut-il pas s’arrêter de voler? Peu à peu, ces deux trentenaires, originaires d’une même banlieue, se dévoilent.

Le journaliste s’interroge aussi sur lui-même.

Toumany Coulibaly, originaire du Mali est le 5ème d’une fratrie de dix-huit enfants, a connu la pauvreté, a commencé à voler très jeune, puis a enchainé les infractions.

Histoire vraie qui se lit comme une enquête, portrait vivant, authentique et complexe. C’est aussi l’histoire d’une amitié, un tableau sociologique qui retransmet bien la réalité. A conseiller sans hésiter.

Il a bien mérité le prix Interallié, obtenu en 2021.

 

 

La Porte du voyage sans retour

Dans son roman, La porte du voyage sans retour, David Diop s’inspire des carnets d’un botaniste, Michel Adanson, envoyé au Sénégal de 1749 à 1754 pour y étudier la flore et la faune pour le Jardin du Roy à Paris.

Au début du roman, nous sommes en 1806 et Michel Adanson se meurt veillé par sa fille. Toute sa vie a été consacrée à ses recherches et son but de publier une encyclopédie qui ne verra pas le jour. Souhaitant transmettre le récit de sa vie à sa fille il lui lègue des carnets cachés dans un meuble : elle devra les découvrir pour mieux le connaître.

Michel Adanson a 23 ans quand il arrive au Sénégal. Il va apprendre le wolof pour communiquer et mener à bien ses recherches. Intrigué par l’histoire d’une jeune femme qui aurait échappé à l’esclavage, il va partir à sa recherche et il en tombera amoureux. Cela va l’entraîner dans des aventures qu’il aurait eu peine à imaginer. Il ne réussira pas à sauver Maram dont le souvenir le hantera toute sa vie.

Ce roman d’amour et de transmission nous est conté dans un style modelé par le français du 18ème siècle pour décrire les paysages exotiques et les destins qui se juxtaposent.

A rebours des interdits actuels, David Diop ne craint pas d’utiliser le mot « nègre » ainsi que les noirs étaient désignés au 18ème siècle. Ce qui l’intéresse c’est de placer son personnage des Lumières, avec ses idéaux humanistes, au moment où l’esclavage culmine. Adanson reconnaît aux gens qui ne sont pas européens un SAVOIR. Il va étudier et parler le wolof et tomber amoureux d’une négresse et cependant une fois revenu en France il ne luttera pas contre l’esclavage et se laissera reprendre par sa passion pour la botanique.

Ce roman est un beau voyage en terre d’Afrique entre l’histoire de la belle Maram et de Adanson avec en toile de fond la blessure de l’esclavage.

David Diop est né à Paris en 1966. Il a passé sa jeunesse au Sénégal puis il a fait ses études en France. Actuellement il est maître de conférences en littérature à l’Université de Pau. En 2018 il a obtenu le Prix Goncourt des Lycéens pour « Frère d’âme » qui  obtiendra aussi le prestigieux prix anglais du Man Booker Prize, c’est le premier écrivain français à obtenir ce prix.

 

JANVIER 2022

ROMANS ou RECITS

AHMET Altan –  Madame Hayat
AVALLONE Silvia  –  Une amitié
BESSON Philippe  – 
Paris-Briançon
BUI Bona  –  La tour
DELAFLOTTE  MEHDEVI Anne  –  Le livre des heures
DIKELE DISTEFANO A.  –  Invisible
FOENKINOS David  – Numéro Deux
KIDMAN Fiona  – Albert Black
LEMAITRE Pierre  – Le Grand Monde
MATHIEU Nicolas  –  Connemara
MBUE Imbolo  –  Puissions-nous vivre longtemps
PALAIN Mathieu  –  Ne t’arrête pas de courir
SLIMANI Leïla  – Regardez-nous danser  (Le pays des autres T2) STEFANSSON J.K  – Ton absence n’est que ténèbres
THUIL Karine  –  La décision
VUILLARD Eric – Une sortie honorable
WERBER Bernard  –  La prophétie des abeilles
WILSON Rohan  – Murmurer le nom des disparus

ROMANS POLICIERS ou THRILLERS

GARDNER Lisa  –  N’avoue jamais
KARA Lesley  –  Le défi
LE FLOCH Nicolas – Le cadavre du Palais-Royal
MUKHERJE Abir  –  Avec la permission de Ghandi

ESSAIS, BIOGRAPHIES, DOCUMENTS

CASTRO Eve de  –  L’Autre Molière
LANGELLIER J.PIERRE  –  Léopold Sedar Senghor
LECOQ Titiou  –
Les grandes oubliées  Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes

 

LECTURE DE NOËL

Les Contes du Rouge Gorge.

Notre petite boule bleue a fait une nouvelle fois le tour du soleil et hop ! un certain grand barbu se prépare de nouveau à veiller toute la nuit. Tout comme au Pôle Nord, les préparatifs de Noël  battent certainement leur plein chez vous.

Aussi nous vous proposons de nous confier vos enfants le 22 DECEMBRE de 14h 30 à 15h 30 pour un voyage enchanté au cœur de la forêt de Noël. Un rouge gorge bavard nous apportera deux contes : Le Sapin de Noël dont personne ne voulait par Yuval Zommer et Monsieur Bout de Bois par Julia Donaldson. Il n’y a pas de sapin de Noël parfait et chacun fête la fin de l’année à sa façon. Ce qui rend cette période magique, c’est l’amour que partageons les uns avec les autres.

Inscriptions à la bibliothèque ou par mail : bibliopourtous.antony@gmail.com

 

 

 

 

SÉLECTION DU PRIX 2022 DES LECTEURS D’ANTONY

La sélection du Prix des Lecteurs d’Antony a été dévoilée samedi 27 novembre 2021 à la médiathèque Anne Fontaine par les bibliothécaires de la ville et celles de la Bibliothèque pour Tous.

  • Une Soupe à la grenade, de Marsha Mehran
  • La Rivière, de Peter Heller
  • L’Enfant parfaite, de Vanessa Bamberger
  • L’Ami, de Tiffany Tavernier
  • Les Vilaines, de Camila Sosa Villada
  • Les Contreforts, de Guillaume Sire
  • S’adapter, de Clara Dupont-Monod
  • La Porte du voyage sans retour, de David Diop
  • L’île des âmes, de Piergiorgio Pulixi
  • Terra Alta, de Javier Cercas.
    Comme les années passées, une « promenade gourmande » aura lieu en mars pour échanger sur les 10 livres de la sélection. Le résultat du vote sera connu le samedi 21 mai 2022.
    Nous espérons que vous serez nombreux à participer à ce prix littéraire maintenant bien connu des Antoniens.

NOVEMBRE 2021

ROMANS ou RECITS

BERNARD Michel – Les bourgeois de Calais
BAMBERGER Vanessa – L’enfant parfaite
CARSON  Jan – Les lanceurs de feu
GUILLAUMIN Emily – L’embuscade
HASSAINE Lilia – Soleil amer
HOWARD Elizabeth Jane – Nouveau départ,
La Saga des Cazalet, tome 4
LHASHAM Gyal – En attendant la neige
MANN Thomas – Les Buddenbrook
MODIANO Patrick – Chevreuse
NAJJAR Alexandre – Le syndrome de Beyrouth
PADURA Léonardo – Poussière dans le vent
PIERRAT  Emmanuel – Ernestine ou la justice
POWERS Richard – Sidération
REED PETTY Kate – True story
RUFIN  Jean-Cristophe – Les flammes de pierre
SIRE Guillaume – Les contreforts
SUGIHARA Yukiko – Visas pour 6000 vies
SOSA VILLADA Camila – Les vilaines

ROMANS POLICIERS ou ROMANS NOIRS

CHANG Kuo-Li – Le sniper, son wok et son fusil
CHOWDHURY Ajay – Le serveur de Brick Lane
LÄCKBERG Camilla – Sans passer par la case départ
MAY Peter – Cadavres chinois à Houston
MAY Peter   – Jeux mortels à Pékin
MAY Peter – L’éventreur de Pékin

S’il n’en reste qu’une

Rachel,  journaliste australienne, part au Kurdistan Irakien pour faire un reportage sur les combattantes kurdes qui ont lutté contre Daesh et contre les islamistes turcs.
Au cimetière de Kobané, elle découvre que dans une même tombe  sont enterrées deux de ces combattantes : Tekochine et Gulistan. Intriguée, Rachel va enquêter et découvrir l’histoire d’une amitié folle entre ces deux femmes, combattantes au sein d’un même bataillon féminin, leur destin romanesque et mystérieux.

Le roman est construit comme une fresque épique en trois actes, qui nous mène aux frontières les plus extrêmes de l’absolu.
Au-delà d’une première lecture qui  décrit le courage et la force incroyables des combattantes contre Daesh, où leurs âmes sont mises à nu, c’est un livre sur le combat pour la liberté, le choix entre défendre son corps et défendre son âme de nos jours, mais aussi dans toutes les époques. Que peut-il y avoir en l’Homme dans sa condition humaine portée aux extrêmes ?

Partice Franseschi – qui s’est engagé auprès des combattantes Kurdes depuis le début de la guerre-  ne s’est pas interdit le suspens pour nous livrer un roman puissant, féminin et féministe.

VACANCES DE LA TOUSSAINT : ANIMATION ENFANTS

La Sorcière dans les Airs par Julia Donaldson, illustré par Axel Scheffler.

Pendant cette animation nous rejoindrons une sorcière pétillante et généreuse et ses compagnons lors d’un voyage vertigineux. Une occasion de découvrir la vraie nature de ces grands-mères hors du commun : un peu étourdies et maladroites, voire parfois craintives, mais décidément pleines de ressources et fidèles en amitié. Nous nous transformerons tour à tour en maîtres incontestés des potions (nous en préparerons une dans un véritable chaudron). Pour devenir ensuite des ingénieurs de balais-volants supersoniques.

Décollage : Jeudi 28 octobre à 14h30
Durée de vol : 45 minute
Age :  de 4 à 9 ans
Nombre de places limité, réservation obligatoire à la bibliothèque ou par mail.