Tous les articles par biblio

La nuit des Béguines

 

Aline Kiner nous entraîne à la découverte du béguinage royal de Paris, fondé par Saint Louis en 1310 où vivent des femmes pieuses mais laïques, indépendantes et solidaires.

Dans un Paris  empli de bruits assourdissants, à travers des rues malodorantes encombrées de charrettes et de spectacles sans cesse renouvelés, nous suivons les aventures  d’Ysabel, Ade et Maheut la rousse qui s’est enfuie de chez elle et ne souhaite pas être retrouvée. Ysabel a une grande connaissance des plantes et soigne les malades.  Ade, l’intellectuelle, une jeune veuve, accueille Maheut avec réticence.  Lors de l’exécution de Marguerite Porète, une béguine accusée d’hérésie et brûlée vive, elles rencontrent  Humbert, un franciscain et avec lui le fracas du monde pénètre dans le béguinage. Confiée à une béguine hors-les-murs, Jeanne du Faut, qui  tient boutique dans le quartier de la soie, Maheut échappera-t-elle à ses poursuivants ?

Avec talent l’auteur décrit  un univers rude mais où vivent en communauté des femmes qui travaillent et s’entraident, libres et joyeuses. A l’époque du procès des Templiers et de l’Inquisition, ces femmes libres finiront par inquiéter les autorités et viendra alors le temps de la nuit des béguines et leur disparition.

Ce récit très documenté, passionnant et divertissant, mêlant faits réels et fiction, nous offre une plongée saisissante dans le Moyen-Age.

 

LES BOURGEOIS

CVT_Les-bourgeois_3980

Ces Bourgeois portent le nom de leur classe sociale. Alice Ferney nous raconte la trajectoire de cette famille — depuis la naissance d’Henri et de sa femme Mathilde à la fin du XIXe jusqu’à la vie quotidienne, de nos jours, des descendants de leurs dix enfants. Les garçons font de belles carrières, notamment dans l’armée, tandis que les femmes font des enfants.

Saga d’une famille catholique et conservatrice ? Pas tout-à-fait. C’est en historienne et en sociologue que l’auteur nous éclaire sur l’impact des grands événements du siècle sur la vie des Bourgeois, mettant en perspective leurs agissements et leurs choix. La famille, la fratrie, la place qu’on y occupe, la mort omniprésente sont autant de thèmes universels. Une remarquable leçon d’histoire et un beau roman où l’on voit comment on reste bourgeois envers et contre tout.

Alice Ferney nous entraine d’une écriture ciselée dans ce parcours du siècle, sans faire de ses personnages des héros mais avec une tendresse certaine.

LE SYMPATHISANT

Le sympathisant

Ce premier roman de Viet Thanh NGUYEN a obtenu de nombreux prix aux USA, dont le célèbre prix Pulitzer et le prix Edgar Poe. L’auteur met en scène la fin de la guerre du Vietnam à travers la confession d’un capitaine de l’Armée du Sud-Vietnam qui se présente dès la première phrase comme « un espion, une taupe, un agent secret ».

En avril 1975, Saïgon est en plein chaos. La chute est inévitable. Les américains évacuent en urgence leurs soldats et leurs alliés. Dans le dernier avion à fuir vers les Etats-Unis se trouve cet agent double qui luttera encore des années pour garder son identité secrète…

On ne lâche pas cette fresque historico-politique, à la fois roman d’espionnage et roman psychologique. L’auteur sait captiver le lecteur, réussissant à introduire des touches d’humour dans ce récit douloureusement réaliste et exempt de tout manichéisme.

 

SEPTEMBRE 2017

ROMANS 

BONNEFOY MiguelSucre noir

 CHALANDON SorjLe jour d’avant

 CHANTRAINE OlivierUn élément perturbateur

 DAOUD KamelZabor ou les psaumes

 DION CyrilImago

 DUGAIN MarcIls vont tuer Robert Kennedy

 FERNEY AliceLes Bourgeois

 GIRAUD BrigitteUn loup pour l’homme 

 GROFF LaurenLes furies

 KINER AlineLa nuit des béguines

 LAFON LolaMercy, Mary, Patty 

 McGUIRE IanDans les eaux du Grand Nord

 MAJDALANI Charif L’empereur à pied

 NOTHOMB AmélieFrappe-toi le cœur

NGUYEN , Viet Thanh – Le sympathisant

 OLMI VéroniqueBakhita

 REINHARDT EricLa chambre des époux

 SABOLO MonicaSummer

 SEIGLE Jean-LucFemme à la mobylette

SCHMITT Eric-Emmanuel  –  La vengeance du pardon

 STROUT ElizabethJe m’appelle Lucy Barton  

 SUTER MartinEléphant

 RASH RONPar le vent pleuré

 WHITEHEAD ColsonUnderground Railroad

 ZENITER AliceL’ Art de perdre

 

 

 

 

 

 

UNE RENTRÉE FOISONNANTE

Comme tous les ans, le Forum des Associations donne le coup d’envoi de la rentrée pour les associations de la commune, et donc pour notre bibliothèque. Nos différentes activités reprennent, au milieu d’une rentrée littéraire qui s’annonce, comme toujours, foisonnante : parution de plusieurs premiers romans de qualité, et nouveaux titres d’auteurs que nous suivons comme Sorj Chalendon, Amélie Nothomb, Leonor de Recondo, Marc Dugain — pour n’en citer que quelques-uns.

Retenez dès à présent ces quelques dates :

  • Samedi 23 septembre 2017 à 10h en partenariat avec la médiathèque Anne Fontaine : présentation de nos coups de cœur de cette rentrée littéraire.
  • Samedi 7 octobre 2017 à partir de 10h  : Journée Portes ouvertes de notre bibliothèque, dans le cadre de la braderie de livres/vide grenier organisée par l’Association du quartier La Fontaine.
  • Lundi 4 décembre 2017 à 14 h :  après le succès de notre dernier café littéraire consacré au roman policier, nous vous proposerons un  café littéraire consacré à un autre genre littéraire : les nouvelles. Nous aurons l’occasion d’en reparler.

Juin 2017

ROMANS 

COLOMBANI Laetitia  – La tresse

 HISLOP Victoria  – Cartes postales de Grèce 

 LEBERT Karine  – Les demoiselles de Beaune

 MASSIET-BERTHAUD Madeleine  – Le gardien des sables (Tome I) ; La porte des maudits (Tome II)

 STRESI Alexia  – Looping  

VARGAS LLOSA Mario  – Aux cinq rues, Lima

 VIGGERS Karen  – Le murmure du vent

 VIOLLIER Yves  – Le marié de la St Jean

 VUILLARD Eric  – 14 Juillet

 YUN Mia  – Les âmes des enfants endormis

ROMANS POLICIERS 

MICHAUD Andrée  – Boundrée

MUSSO Guillaume  – Un appartement à Paris

HAWKINS PaulaAu fond de l’eau

DOCUMENTS  et BIOGRAPHIES

FORD Richard  – Entre eux

FRANCESCHI  Patrice  – Mourir pour Kobané 

 MARCHAND Laure   – Triple assassinat au 147  rue Lafayette

WOHNNEDEN Peter  – La vie secrète des arbres

 

 

Prix CBPT 2017

Couv Continuer

Le 37 ° prix CBPT a été remis lors de l’assemblée générale de l’association
Culture et Bibliothèques Pour Tous, le 17 mai 2017, à :
Continuer
de Laurent MAUVIGNIER
aux Editions de Minuit

LES LAURÉATS DU PRIX LIVRENTÊTE 2017

L’Union nationale Culture et Bibliothèque pour Tous a dévoilé, lors de son assemblée générale du 17 mai, les lauréats du Prix Livreentête. Le vote de tous les élèves ayant participé à ce prix au niveau national correspond chez les plus petits avec le vote des enfants de l’école La Fontaine :

  • Oups, de S. Moore et R. Ayto (catégorie Albums)
  • Le ciel d’Homère, de A. de Lestrade et J. Canepa (catégorie Premières lectures)
  • Le 14ème poisson rouge, de ?J-L. Holm et T. Carpenter  (catégorie Romans enfants)
  • Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, de M. Stragier (catégorie Roman Junior)
  • Blue Bird, de T. Koëgel ex-aequo avec La folle rencontre de Flore et Max de M. Page et C. Pierré (catégorie Roman ado)
  • Gardien des esprits – Atma I, de Shuky et Gorobei (catégorie Première BD).
  • Une petite étoile en-dessous de TsihSuperS I de F. Maupomé et David (catégorie BD enfants)
  • Mémento – Harmony I de M. Reynès (catégorie BD junior).

Mourir est un enchantement

Mourir est un enchantement

Jeune femme marocaine, pédopsychiatre divorcée, élevant seule ses 2 fils, Sara vient d’apprendre qu’elle est atteinte d’une maladie grave. Dans ce moment suspendu de sa vie, elle regarde avec joie et sans aucune nostalgie des photos de famille, sorties au hasard d’un grand sac où elles gisent pêle-mêle.
C’est le prétexte pour transmettre à ses fils leur histoire familiale, et pour nous permettre de nous immiscer dans cette famille franco/maghrébine avec ses t

raditions humanistes qui empruntent à l’une et à l’autre culture.
En même temps qu’est racontée l’histoire de cette famille, inscrite dans son temps quelles que soient les générations, l’histoire récente du Maroc est esquissée — une histoire où la France reste très présente. Racontée par une femme moderne, c’est aussi l’histoire des femmes en général dont il s’agit.

Quoiqu’il s’agisse d’un très court roman d’une centaine de pages, l’auteur réussit à faire vivre ses personnages, tous très attachants.
Un roman lumineux et enchanteur, à l’écriture dense et poétique, qui mérite toute notre attention.

PRIX 2017 DES LECTEURS D’ANTONY : A VOTÉ !

Ça y est, les Antoniens ont voté pour leurs livres favoris parmi la sélection qui leur était proposée : 8 romans, 4 polars, 4 récits de vie.
Après l’annonce des résultats, samedi 13 mai à la médiathèque Anne Fontaine,  un tirage au sort a permis à dix Antoniens de gagner des chèques-livres à utiliser à la librairie La Passerelle — partenaire, ainsi que la Bibliothèque pour Tous, de cette opération  organisée depuis bientôt dix ans par les médiathèques municipales.

…Et les gagnants sont :
Les étoiles s’éteignent à l’aube de Richard Wagamese dans la catégorie romans, livre qui figure dans la liste de nos coups de cœur.
Laetitia d’Ivan Jablonka dans la catégorie Récits de vie.
Stasi Child de David Young, ex-aequo avec On se souvient du nom des assassins de Dominique Demaison dans la cagétorie romans policiers.